Ivan Gobry, « Robert Ier: 922-923 – Aïeul d’Hugues Capet »

Ivan Gobry, « Robert Ier: 922-923 – Aïeul d’Hugues Capet »

Pendant presque mille quatre cents ans, des rois se sont succédé de manière quasiment ininterrompue sur le trône de France. Ils étaient issus de trois célèbres dynasties, les Mérovingiens, les Carolingiens et les Capétiens. À travers l’épopée tumultueuse de leurs vies et de leurs règnes, où se révèlent des personnalités diverses et parfois controversées, renaissent avec un grand éclat les heures les plus prestigieuses et les plus exaltantes de notre Histoire.

Le carolingien Charles III le Simple fut déposé en 922 par les Grands du royaume sur l’accusation d’en négliger le gouvernement. Pour le remplacer, ils élurent le chef de l’aristocratie, le duc des Francs Robert, frère cadet d’Eudes, qui avait régné de 888 à 898.
Élection méritée : ce preux avait bouté hors du royaume les envahisseurs normands et participé au traité qui avait accordé à leur dernière tribu l’occupation de l’actuelle Normandie. Son chef Rollon avait accepté le baptême et choisi pour parrain le duc Robert.
Charles le Simple, voulant récupérer son royaume, l’envahit une nouvelle fois avec une armée recrutée en Lotharingie. Il fut repoussé, mais Robert périt dans le combat. Son sacrifice ne fut pas vain : un peu plus tard, Hugues Capet, son petit-fils, fut élu au trône.

Biographie de l’auteur
Ivan Gobry est docteur ès Lettres. Il a enseigné pendant 27 ans à l’Université de Reims et parallèlement à l’Institut catholique de Paris. Auteur de plus de cent ouvrages, il a participé à de multiples émissions et conférences radiophoniques et reçu de très nombreux prix, dont cinq de l’Académie française. C’est un grand spécialiste de l’histoire du Moyen Âge.

0 Commentaires:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *