Pierre Hillard – Minorités et régionalismes dans l’Europe fédérale des Régions

Pierre Hillard – Minorités et régionalismes dans l’Europe fédérale des Régions
Ce livre est un document. Rien de ce qu’il avance n’est inspiré par des sentiments ou des préjugés. Pendant plusieurs années, Pierre Hillard a enquêté méthodiquement sur l’activité directe ou indirecte menée ou encouragée par des organismes officiels allemands pour réveiller ou développer les multiples nationalismes minoritaires dans l’Europe de l’Est, du Centre et de l’Ouest. Quatre éditions successives ont apporté de nouveaux et irrécusables documents. Cette cinquième édition sort à l’heure où ce qui était analysé comme inéluctable apparaît maintenant en pleine lumière. Cette politique est une logique ; elle correspond à la vision  » ethno – culturelle  » racialiste que, malgré l’apparente modification de son code de nationalité, l’Allemagne poursuit depuis le XIXe siècle :  » dégager le substrat ethnique de la gangue étatique avant de procéder à de nouvelles combinaisons « . En d’autres termes, se servir des revendications minoritaires pour détruire les Etats nationaux. Poursuivie avec constance depuis 1848 par tous les régimes, cette activité trouve, dans le cadre de la .. construction  » européenne, un arsenal d’ » armes nouvelles  » lui donnant un développement et une efficacité spectaculaires. Devant des responsables politiques français inconscients ou pusillanimes, une formidable bataille s’est engagée à la faveur de l’absurde prétention selon laquelle il serait sans conséquences de faire cohabiter des principes aussi contradictoires que les solidarités nationales et les différentes  » fédérations ethniques « , ceci dans le vide laissé par la destruction des pouvoirs démocratiques souverains. Une Europe impériale veut priver délibérément les nations de leur responsabilité pour tuer leur liberté. C’est une bataille spirituelle, c’est donc, pour la France, une bataille existentielle.

0 Commentaires:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *